Le film Insidious : ma présentation

Insidious ou Insidieux au Québec est un film américain du genre horreur, réalisé par James Wan, et sorti depuis 2011. Il est suivi d’une suite directe, Insidious : Chapitre 2 de James Wan qui est sorti depuis 2013, et de deux préquelles, Insidious : Chapitre 3 de Leigh Whannell sorti depuis 2015, et Insidious : Chapitre 4 d’Adam Robitel prévu pour 2017.

La base du film insidious d’après le réalisateur

James wan raconte le fondement de ce film. C’est sûr qu’on n’intéresse pas le sujet d’un point de vue théologique, même si c’est vraiment un film philosophique qui montre un point de vue spirituel. Mais, beaucoup des gens veulent connaître quelle était son inspiration. Le réalisateur n’en parle pas souvent, mais cela vient de ses ancêtres : malais chinois. Les chinois ont confiance à l’après-vie. La réincarnation. Ils sont très croyants, ça fait partie de la culture. Il souvient une histoire avec sa grand-mère qui lui demandait s’il savait pourquoi on ne doit pas dessiner sur des visages de personnes lorsqu’ils dorment. Il lui a répondu non pourquoi. Et bien, lorsqu’on dort, lui expliqua-t-elle, l’esprit est parti se balader, et lorsqu’il retourne, il ne reconnaît pas son visage et alors ne revient pas dans son corps. Ce sont de vieux mythes chinois, mais, James wan a dit quelle histoire extraordinaire. La genèse première d’« insidious». La projection astrale lui intéressait et il en a parlé autour de lui. Après, lorsqu’ils sont convaincus de faire un film sur une maison dévorée, ils ont réexaminé à la projection astrale. Et l’idée est née, puisqu’ils savent qu’ils tenaient là quelque chose de différent sur les maisons hantées. Ils savent que ces films sont toujours une relation avec de mauvais esprits. Ils ont eu désir de creuser l’idée, de penser qu’ils proviennent de l’extérieur.

Le film insidious est-il un nouveau Poltergeist ?

Certains ont l’habitude de faire une comparaison entre « insidious » et « Poltergeist ». Ça ne gène pas le réalisateur. « Poltergeist » est un de ses films favoris. Il réfléchit savoir pourquoi les gens le combinent à ce film. C’est le film le plus mystérieux des maisons hantées avec la famille spécifique américaine moderne, qui est dans une banlieue pavillonnaire. « Poltergeist » était le premier film où ce n’était pas un castel, château ou autre comme décor. Tout comme dans « insidious», c’est une maison classique, pas écartée au milieu de la forêt qu’une famille vient de déménager et René, la mère, qui travaille de chez elle apprécie des bruits inquiétants. L’aîné des enfants, après une chute dans le grenier, ne se réveille pas. Les médecins ne connaissent pas interpréter ce sommeil interminable qui ne représente pas un coma. L’enfant, reste endormi, est ramené chez lui. Depuis cet instant, les faits effroyables multiplient : sonores d’abord, visuels ensuite. Le fait qu’une équipe de spécialistes en mystère, de chasseurs de fantômes, vient les aider rapproche aussi les deux films. Pourtant, ce sont des modalités des films de maisons hantées. La grande différence entre les deux, c’est le budget. « Poltergeist » était un blockbuster de l’époque, alors que  film insidious n’a pas eu les mêmes capitaux.

insidious-synopsis-presentation